Le voyant tient-il les mêmes propos que pourrait avoir un psychologue ?

La nécessité et le désir de donner un sens à son propre comportement face à celui des autres n’est jamais le fruit du hasard, mais plutôt de la reconnaissance que la vie n’est pas toujours ponctuée d’événements positifs. Dans les moments difficiles un voyant ou un psychologue peut être d’une aide précieuse.

Les techniques utilisées en voyance

La première fois que vous entrerez dans le cabinet d’un voyant ou d’un médium, vous pourrez être surpris par les décorations et les objets qui s’y trouvent. La lumière tamisée, l’ambiance entraînante qui peuvent vous mettre mal à l’aise vont sûrement vous marquez. Vêtu de son accoutrement assez spécial, le voyant trouvera les mots justes pour vous mettre en confiance. Il vous posera des questions sur votre identité. Il invoquera vos souffrances, se basera sur votre horoscope et des signes astrales ou des messages venant de l’au-delà pour forger ses prédictions. À l’image d’un psychologue, ni en retrait, ni trop impliqué dans votre cas, il reste attentif, à l’écoute et proposera des solutions adaptées à votre situation.

Les termes des voyants

La voyance est un art divinatoire authentique. Elle donne l’occasion aux pratiquants d’être éclairés sur les décisions à prendre, sur une situation quelle qu’elle soit. Pendant les séances de consultation, le voyant interprétera au mieux les messages codés perçus dans le flash, le tirage de cartes ou l’oracle. Son don lui facilitera la tâche. Il peut rester silencieux et très discret, tout comme il peut être beaucoup plus réactif en vous posant des questions, en évaluant les problèmes avant de chercher une issue. Son comportement peut même vous surprendre. Toutefois, vous verrez par les termes qu’il utilisera qu’il cherchera à tout prix à vous apaiser, à vous consoler et à vous redonner espoir.

Le voyant se rapproche-t-il du psychologue dans ses propos ?

La vie est un flux qui expose continuellement aux changements et aux obstacles qu’il faut affronter et auxquels il va falloir s’adapter. Les difficultés amènent souvent à se demander un bon nombre de questions d’une manière instinctive ou spontanée. Les cicatrices de l’âme, les signes qui témoignent des blessures qui se sont produites, et qui souvent ne sont jamais complètement guéries, conduisent à chercher le fondement des problèmes, à trouver des solutions pérennes. C’est là que le voyant, ou le médium entre en jeu, au même titre que le psychologue. Ils vous guideront dans votre quête de développement personnel, professionnel, émotionnel, financier, et bien d’autres encore. En s’inspirant des formules à succès de l’expérience des psychologues, le médium cherchera à inculquer l’assurance, la motivation, et l’optimisme à son client, mais à ses propres manières.